HISTOIRE DE L'AVIRON CLUB DE MANOSQUE

Le plan d’eau des Vannades (550 mètres de long et 80 mètres de large) a été creusé pour permettre la réalisation en 1991 de l’autoroute, reliant Marseille à Gap. Par la suite, l’Office Municipal des Sports de Manosque crée une section Aviron, première structure destinée à ce sport.

En 2002, la section Aviron est dissoute pour donner naissance à l’Aviron Club de Manosque le 08 avril 2002.

Au fil du temps les bénévoles ont structuré le club. Pierre VALANCONY a été l’artisan de cette mise en place accompagné de Danielle MAUREL, d’Evelyne DURAND et de Georges Pascal TALIERCIO.

En septembre 2002, Frédéric DIEUDONNE titulaire d’un BEES 1er degré d’aviron, adhère à la structure ou il va apporter son expérience d’ancien rameur et d’entraîneur.

Grâce à l’ensemble des bénévoles, le club va changer de physionomie. Des Initiateurs fédéraux sont formés, puis des Educateurs, ce qui va permettre à l’ACM d’acquérir au fil des années, la labellisation de la Fédération des Sociétés d’Aviron, gage d’un niveau d’accueil pour le public. L'ACM aura sa première étoile en 2004.

Le club va très vite s’ouvrir aux jeunes, aux handicapés, aux entreprises et aux scolaires.

En 2007, le club a acquis sa deuxième étoile et présenté des jeunes aux championnats de France. Il fera l'acquisition de 10 ergomètres grâce à nos partenaires institutionnels pour des projets liés à l'Accompagnement Educatif, des quartiers et des différentes fêtes des sports qui serviront à la promotion de l'Aviron dans le monde rural du département.

En 2008, le club se professionalise et embauche son premier salarié.

Le club de Manosque organisera quatre événements sportifs, la course au piquet (seule manifestation de ce type dans la ligue), le cross des rameurs (manifestions qui a revue le jour grâce à Manosque après 18 années d’absence dans la ligue), le challenge jeune rameur qui se transformera en Championnat Régional Minime en 2010. L’ACM organisera par deux fois l’Open d’ergomètre, événement de masse qui a la particularité de se dérouler en salle et au sol.

Depuis 2009, le club est présent en finale A d'un championnat de France d'Aviron avec un quatre de couple cadette (Anissa DIEUDONNE, Lucille CUINE, Jihane ASRI, Charléne PUT-LOPEZ).

En 2010, l'ACM obtient sa première médaille au championnat de France en skiff cadette (Anissa DIEUDONNE) et créé une section Handi-Sport.

En 2011, l'ACM décroche son premier titre national en skiff minime garçon (Louis GARCIA).

En 2012, l'ACM empoche un deuxième titre national avec le deux sans barreur junior fille (Anissa DIEUDONNE). Un premier titre national Universitaire tombe avec le quatre de couple mixe de l'école INSA TOULOUSE. L'ACM place pour la première fois une athlète en équipe de France junior qui participera au championnat du monde à Plovdiv (Bulgarie).

Cette même année, l'ACM est présent en finale A du championnat Handi-Aviron avec un deux sans barreur LTA (Thomas MOULET et Anthony ROBERT).

En 2012, l'ACM fête ses 10 ans et change de président, Pierre VALANCONY passe la main à Sabine DIEUDONNE.

Les différents projets (CITE-SPORT, UNSS, stages...) permettent à l'Aviron Club de Manosque d'avoir plus de 1200 pratiquants pour l'année 2012, dont 128 licenciés (A et D), 337 titres scolaire et 200 titres d'initiation.

En 2013, l’ACM décroche un troisième titre consécutif en skiff cadet (Louis GARCIA).

En septembre 2013, s'ouvre la première section sportive Aviron du département des Alpes de Haute Provence à l'Ecole Internationale de Manosque PACA grâce à Monsieur Pierre MASSELIN, professeur d'EPS de l'établissement et porteur du projet.

En 2013, premier titre de champion Académique UNSS d'Aviron en salle (sur ergomètres) avec les élèves de l'EIM PACA.

En 2014, l'ACM obtient sa première médaille (de bronze) au championnat de France d'aviron INDOOR en master femme PL (Laurence BRISSAUD).

L'Aviron Club de Manosque passe la barre des 1400 pratiquants grâce aux différents projets mis en place comme Cité Sport (travaille dans les quartiers avec la ville de Manosque), les Rythmes scolaires avec la ville de Manosque, les différentes fêtes des Sports, les UNSS, la Section Sportive et "Ramer en 5ème".

En 2015, l'ACM remporte son quatrième titre national en deux de couple mixte master (Laurence et Pierre BRISSAUD)

L'ACM obtient sa deuxième médaille (d'argent) au championnat de France d'aviron INDOOR en master femme PL (Laurence BRISSAUD vice championne de France).

L'ACM empoche sa deuxième médaille (de bronze) au championnat de France d'Aviron bateaux courts en skiff junior (Louis GARCIA). L'ACM place pour la deuxième fois un athlète en équipe de France junior.

L'ACM prend une troisième médaille de bronze au championnat de France à Libourne en deux de couple J16 (Arthur HOUZE et Thomas GAVAGGIO).

En 2016, un cinquième titre avec Laurence et Pierre BRISSAUD en deux de couple mixte master.L'ACM obtient sa troisième médaille (d'argent) au championnat de France d'aviron INDOOR en master femme PL (Laurence BRISSAUD vice championne de France).

En 2017, un sixième titre national avec Laurence et Pierre BRISSAUD en deux de couple mixte master. L'ACM obtient sa deuxième médaille de bronze au championnat de France d'aviron INDOOR en master femme PL (Laurence BRISSAUD) et les deux premières médailles de bronze au championnat d'Europe d'aviron INDOOR en master femme PL (Laurence BRISSAUD) et en junior femme (Fanny GUENDE).

PORTRAIT DE FEMME

ALICE MILLAT :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Alice_Milliat

 

L'aviron est l'art de propulser une embarcation à la seule force de rames, reliées au bateau par un point fixe. Dans le sport tel qu'on le pratique aujourd'hui, les rameurs s'affrontent les uns contre les autres, seuls ou en équipes.

 

Course d’embarcations

 

À l'origine, dans l'Égypte ancienne, comme la Grèce et la Rome antiques, l'aviron est un moyen de transport. Il devient un sport en Angleterre, entre la fin du 17e et le début du 18e siècle. La course de l'Université d'Oxford-Cambridge est inaugurée en 1828. Au 19e siècle, l'aviron accède à la popularité en Europe et s'exporte en Amérique.

 

Pointe ou couple

 

On distingue deux techniques de compétition : le couple et la pointe. En couple, deux rames sont manipulées par chaque rameur tandis qu'en pointe, le rameur manie une seule rame, avec ses deux mains. Les équipages de huit personnes ont un barreur, qui gouverne le bateau et dirige l'équipe. Tous les autres bateaux sont munis d'un petit gouvernail, que l'un des rameurs pilote avec son pied, à l'aide d'une pédale.

 

L'athlète du siècle

 

Sir Steve Redgrave, un Anglais, est généralement considéré comme le plus grand rameur de l'histoire. Six fois champion du monde, il a remporté des médailles d'or lors de cinq éditions des Jeux Olympiques. Certains voient en lui l'athlète du siècle, tant l'aviron est physiquement exigeant. Son alter ego féminin s'appelle Elisabeta Lipa, dont le palmarès compte également cinq médailles d'or, remportées entre 1984 et 2004.

 

Histoire olympique

 

L’aviron est présent à toutes les éditions des Jeux Olympiques, sauf en 1896 à Athènes. Il était pourtant bien au programme, mais une mer houleuse a contraint les organisateurs à annuler les épreuves.
Les femmes font leur entrée aux Jeux de 1976 à Montréal. Elles s'affrontent dans un programme réduit. Les  Jeux Olympiques de 1996 à Atlanta marquent le début des épreuves poids légers.
Jusque dans les années 1960, les États-Unis dominent l'aviron olympique. Puis c’est au tour de l'Union Soviétique de passer devant, pour à son tour laisser sa place dans les années 1970-80, à la toute puissante RDA (Allemagne de l'Est). Actuellement, l'équipe de l'Allemagne réunifiée figure toujours parmi les meilleures du monde.